Rechercher

Charles-Louis Hanon, l'interview exclusive

Dernière mise à jour : 10 avr. 2020



L’autrice précise que cette interview est bien sûr une pure fiction, mais s’appuie sur des recherches, limitées certes, en raison du confinement, sur internet, sa bibliothèque et sa partothèque personnelle.

Par un joli matin d’avril, voilà que je traverse la France direction Boulogne-sur-mer. Il est dix heures du matin et j’arrive dans un café qui offre une vue imprenable sur la Manche. Mr Hanon m’attend déjà à la table, un café/chicorée fumant réchauffe ses doigts et le célèbre professeur tapote frénétiquement le bout de ses phalanges sur les bords de la tasse.

Bonjour, maestro Hanon !

Tttt tttt ttt, pas de chichis entre nous, appelez-moi Charles-Louis, ou C-L pour les intimes.

Bien, bien C-L, alors, comment se passe la vie musicale à Boulogne ?

Ma foi, c’est carrément mort… Je joue un peu à l’église et essaye de diriger ces chanteurs à la chapelle, mais rien de bien folichon. C’est quand même mieux que Renescure, le patelin d’où je viens. Du coup je m’occupe en composant et en donnant des cours. Heureusement que mon frère François est là pour me tenir compagnie ! Le confinement, je l’ai vécu avant vous tous !

Justement, avez-vous de nouvelles compositions ? Car depuis votre best-seller, Le Pianiste Virtuose, on n’a pas vu grand-chose…

Rires. Et oui, rien, nada, nothing, nichts, niente !! Je suis un peu le Jean Carrière des compositeurs. Mais après, pour être honnête, les droits d’auteurs que je touche pour ce volume me permettent de vivre confortablement dans ce bel endroit.

Effectivement, vous avez mis toute votre énergie à concevoir cette « bible » des pianistes, parce que, sans vouloir vous vexer, les œuvres telles que Le Bourriquet de la Mère Grégoire ou les Montagnes de Savoie ne sont pas restées dans le panthéon des chefs-d’œuvre.

Haha, ce sont des œuvres que je dirais de jeunesse, une sorte de prémisse du Pianiste Virtuose. Vous avez jeté un œil sur les partitions ? J’y ai tout mis, les trémolos, les gammes, les notes répétées etc.

Cela dit, sans vouloir paraître redondant, je tiens à préciser que les professeurs de piano du conservatoire de Paris, de Bruxelles et Saint Pétersbourg s’arrachent mon PV.

PV ?

Oui, le Pianiste Virtuose !

Ah oui ! Justement, parlons-en du PV. Je crois que vous avez traumatisé pas mal d’élèves avec...

Je vous arrête tout de suite, chère madame, je n’ai jamais été un enquiquineur, mais je pense sincèrement, et avec modestie, qu’il n’existait pas encore, en France, de recueil de ce genre, d’exercices de technique pure.

Et puis j’ai vu tellement de lacunes chez nombre de musiciens amateurs, je me suis dit qu’il fallait faire quelque chose. Aujourd’hui vous avez les tutos sur Youtube, moi j’ai créé pour mon époque ce recueil. (NDLR : C-L est né en 1819 et mort en 1900)

Vous avez rédigé une préface très intéressante sur le PV, vous parlez de l’art de délier les doigts, que les poignets vont se détendre automatiquement, bref que c’est la fin de la tendinite.

Exactement. C’est la réponse à tous vos soucis. De la fortification des phalanges en veux-tu en voilà, des extensions, des rapprochements, j’y ai tout mis pour faire du piano-streching.

Je ne voudrais pas vous paraître importune, mais j’ai tout de même peur, que mal employé votre PV puisse justement conduire à toutes sortes de pathologies des musiciens.

Évidemment, il faut savoir l’utiliser. Trouver le geste pour chaque exercice, prendre le temps de décomposer et analyser le mouvement. Et le bonus ultime : toutes les gammes et les arpèges !!!

Après, il vaut mieux se faire aider d’un.e professeur.e, car sinon c’est, j’oserai dire, casse-gueule.

Ah oui je comprends mieux ! On peut même faire des variantes : de rythmes, de tonalités, mains séparées, plus vite que le tempo préconisé…

Oui. Sans vouloir me vanter Sergueï Rachmaninoff et Josel Lhévinne ont clamé que l'explosion de virtuoses de piano à leur époque était due à l'obligation d'étudier les exercices de Hanon dans les conservatoires russes, où des tests spécifiques imposaient l'exécution de tous les exercices par cœur, à tous les tempi, et dans toutes les tonalités. Je suis assez impressionné par la technique des Russes et flatté par la reconnaissance de Sergueï (Rachmaninoff, NDLR) , mais ils n’arriveront jamais à trouver la french-touch, comme ont dit, le jeu perlé.

Effectivement, c’est impressionnant. Je voulais quand même vous demander : à la fin de votre préface, vous dites que « on joue entièrement ce volume en une heure ». Bon même si on ne fait pas toutes les variations de rythme et de tonalité, c’est pas un peu short ?

Rires. Je vous ai bien eu ! Ça fait presque de 150 ans que j’ai fait cette blague et tout le monde marche ! Du coup j’ai rien osé dire après, de peur de passer pour un blaireau. Mais bien sûr qu’il faut plus d’une heure pour s’envoyer tous les exercices, y compris gammes avec tous les doigtés.

En fait vous êtes un sacré rigolo ! Vous faites des blagues aussi à vos élèves ?

Bien sûr, parfois je me cache derrière le piano et quand l’élève arrive je sors d’un coup et je fais « bouh ! ». Ou alors je lui dis : « jouez-moi maintenant le 5ème concerto de Beethoven, en sachant pertinemment qu’il avait à travailler le 3ème » Les Florence Foresti et autres Franck Dubosc n’ont qu’à bien se tenir !

Et donc que nous préparez vous pour la suite ?

Là je veux prendre ma retraite. Me balader, chercher les champignons et boire des litres de bière.

Ah oui, c’est un autre programme…

Oui, et je vais regarder sur Youtube, François-René Duchâble qui fait mes exercices en tournant autour de la banquette, j’adore celui-là, il me fait marrer ! Et qu’est-ce qu’il joue bien !! Mais je crois que lui aussi a pris sa retraite, ah ben tiens, je vais l’inviter à passer à la maison !

Bon, et bien, Mr C-L, je vous remercie pour cette interview, que peut-on vous souhaiter pour l’avenir ?

De la belle musique, pardi !

La rédaction tient à souligner que Mr Hanon, dans toute la générosité qui le caractérise, a tenu à payer l’addition.

110 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout